Règlement officiel Pêche au Coup

Voir le règlement pour le carpodrome.

Voir le règlement pour l'hameçon d'or.

   

 

                                                         Mis à jour le 12/01/2014

 

 

     LES PARTICIPANTS DOIVENT S’ENGAGER SUR UNE CHARTE D’INTENTIONS, COMPORTANT PLUSIEURS CLAUSES QUI DOIVENT ETRE AMENDEES PAR LES CAPITAINES DE CHAQUE EQUIPE.


      1ère CLAUSE : Réservé uniquement et principalement aux amateurs.     

      2ème CLAUSE : Ne pas faire parti d’un Comité Sportif Départemental, ce qui implique aucune participation aux championnats départementaux (divisions etc…), régionaux et nationaux.     

      3ème CLAUSE : Le Capitaine s’engage au nom de l’équipe, à respecter et faire respecter ces clauses.     

      4ème CLAUSE : Etre actif au sein de l’association.     

      5ème CLAUSE : Pouvoir disposer d’un parcours ou un plan d’eau.     

      6ème CLAUSE : S’engager à toutes les manches du Championnat.     

      7ème CLAUSE : Le fait de concourir à une manifestation organisée par la Fédération des Clubs de Pêche  Amateurs ou par un club agréé ou affilié autorise ces derniers à exploiter l’événementiel de l’épreuve sans qu’aucun droit sur l’image ne soit réclamé par les participants.              

      Les participants et sponsors laissent libres de tous droits d’exploitations les images et autres documents numériques sur lesquels ils figurent.

 


      ARTICLE 00 :    En cas d’exclusion définitive de l’équipe pour la saison par le COMITE d’ARBITRAGE pour le non-respect de cette charte et du règlement officiel, celle-ci perdrait tous ses droits d’inscription à ce championnat. Si une fraude est découverte trop tard au sein d’une équipe, durant le Championnat et que cette équipe le remporte en fin de saison en aucun cas celle-ci ne pourra prétendre garder le trophée jusqu’à la reprise du championnat (voir ART. 33 pour les conditions d’attribution du trophée). Sa participation pour la saison suivante, peut être remise en cause par le Comité d’Arbitrage.

 

      ARTICLE 01 :    Le  fait de s’inscrire dans le Championnat, implique de la part du concurrent et de l’équipe, le respect de cette charte et du règlement de celui-ci. Plusieurs sanctions peuvent être prises : En individuel par des points de pénalité, ou exclusion de la personne en fonction des faits reprochés – En équipe par son élimination complète pour la suite du Championnat.

 

      ARTICLE 02 :    Ces infractions ou fraudes seront jugées par un COMITE d’ARBITRAGE composé de cinq membres.  Le concurrent ou l’équipe incriminée, aura le droit de présenter sa défense devant le comité, assisté de son délégué.

 

      ARTICLE 03 :     Le concours aura lieu par n’importe quel temps. Toutefois, il devra être retardé ou Interrompu en cas d’orage et sa durée pourra être limitée en fonction des événements atmosphériques (voir le règlement relatif à l’organisation d’une épreuve par temps d’orage).

 

      ARTICLE 04 :    Pour participer à un concours, le concurrent devra faire partie d’une société ou d’un CE adhérent  au championnat F.C.P.A. .

 

      ARTICLE 05 :    Tout pêcheur adhérent à une société ou à une équipe déterminée, ne pourra disputer les épreuves  inter-sociétaires que sous les couleurs de celle-ci.

 

      ARTICLE 05A :    Les équipes ne sont pas limitées en nombre de pêcheurs pouvant participer au championnat. Mais toutes fois à chaque manche du championnat l’équipe sera composée de cinq pêcheurs + remplaçant(s) (sauf cas particulier évoqué à l’ART. 32). Si un club présente 2 équipes dans le même championnat, la liste détaillée des pêcheurs de chaque équipe devra être fourni à la F.C.P.A. avant la première rencontre de l’année.

 

      ARTICLE 06 :    La carte ou licence du club est obligatoire pour pouvoir disputer les épreuves du championnat, sa présentation pourra être demandée par les responsables des sociétés participantes. Pour disputer certaines épreuves du Championnat, le concurrent devra faire partie d’une A.A.P.P.M.A. et avoir acquitté la taxe piscicole à la journée ou à l’année concernée.

 

      ARTICLE 07 :    Tout poisson n’ayant pas la taille légale ou soumis à une protection spécifique par la fermeture (plan d’eau en communication avec le domaine public) sera remis à l’eau sans décompte de points. Dans le cas d’une pièce d’eau close, si une réglementation spécifique existe sur la  taille, celle-ci sera appliquée également. Néanmoins pour éviter tous problèmes, les responsables du plan d’eau, devront en informer les représentants du comité, si la taille est inférieure à la taille légale ou si aucune réglementation n’existe, avant le début du concours.

     Si une réglementation spécifique existe sur certains plans d’eau privés concernant les amorces, les esches, les hameçons,  la pesée de gros poissons, les bourriches, etc., celle-ci sera appliquée pour le concours en question.(Se renseigner sur le site internet avant chaque rencontre).

 

      ARTICLE 08 :    Le harponnage caractérisé est INTERDIT.

 

     ARTICLE 09 :    Les pêche au vif, à la cuillère, à la franglaise, au lancer de mouche et les lignes de fonds sont INTERDITES.

 

      ARTICLE 10 :    Seule la ligne flottante (non surplombée) et munie d’un seul hameçon simple est autorisée. La ligne doit rester sous la surveillance constante du pêcheur.

 

      ARTICLE 11 :    Les plombées massives posées sur le fond sont INTERDITES.

            a)  En cas de pêche en eau courante et quelle que soit sa vitesse, la plombée devra être disposée de telle sorte qu’elle ne puisse immobiliser la progression naturelle de la ligne. En cas de pêche à « calée » et après relâchement, la ligne doit pouvoir reprendre sa progression  et ne pas être immobilisée sur le fond.     

            b)  En cas de pêche en eau morte, la plombée principale ne devra pas être posée sur le fond.

 

      ARTICLE 12 :    Les concurrents ne doivent recevoir aucune aide manuelle pour leur installation et leur préparation sur le ring de pêche, exception faite pour les personnes handicapées et ceci, pour le montage du ponton, pour l’épuisage du poisson et le ramassage d’un poisson ou tout matériel tombé sur le sol et nécessaire au pêcheur. Toute personne nécessitant une aide particulière, devra être signalée au Comité d’Organisation avant le début de l’épreuve.

 

      ARTICLE 12A :    L’approbation du parcours et le fichage des places devront être validés obligatoirement par les capitaines avant le tirage au sort.

 

      ARTICLE 13 :    Les concurrents doivent pêcher à la place que le tirage au sort leur a désignée. Sous aucun prétexte (place impêchable ou inaccessible), ils ne doivent en changer de leur propre initiative. Si accidentellement une place apparaissait absolument impraticable, le concurrent devra le faire constater par son commissaire qui en référerait à un organisateur. C’est après autorisation de ces derniers, que le concurrent pourra occuper une nouvelle place, qui lui aura été attribuée. Le pêcheur ou les pêcheurs auront la possibilité de s’installer de part et d’autre du numéro fiché avec un maximum autorisé correspondant à 10% de la distance entre les pêcheurs ou les équipes. Le concurrent qui a accepté sa place et a commencé à pêcher, doit en accepter les conséquences et les aléas.

 

      ARTICLE 14 :    Pour le piquetage des places, le n°1 doit être obligatoirement placé en aval. Dans le cas d’une pièce d’eau close, le n°1 doit être placé à gauche en regardant l’eau et le piquetage se fait de la gauche vers la droite.

 

      ARTICLE 15 :    Il est formellement INTERDIT de placer des pêcheurs à une distance inférieure à 25 mètres de part et d’autre de l’aplomb de toute installation électrique (ligne électrique, transformateur, pylône …)

 

      ARTICLE 16 :    Tous noms homonymes dans une même société devront être suivis d’un ou plusieurs prénoms s’il y a lieu.

 

      ARTICLE 17 :    Il est défendu de monter sur un bateau ou un ouvrage quelconque et d’avancer dans l’eau pour pêcher. En aucun cas le concurrent ne devra dépasser l’alignement des pêcheurs se trouvant à sa droite et à sa gauche. Les cas de force majeure devront faire l’objet d’accord avec les organisateurs. Les pontons mobiles seront autorisés sous réserve des dispositions prises ci-dessus (pieds du ponton hors de l’eau sauf cas exceptionnel prévu et annoncé par l’organisation).

 

      ARTICLE 18 :    Les concurrents devront se soumette à tout instant, aux visites des seaux, paniers, bourriches, etc…, que pourront effectuer les commissaires ou les organisateurs, de même qu’aux vérifications des prises pendant la durée du concours.            

 

      ARTICLE 19 :    Une fois arrivé à sa place, le concurrent a tout le loisir de se préparer sans modifier l’environnement, ceci aussi discrètement que possible, sans gêner ses voisins, de monter ses lignes (il peut avoir plusieurs cannes de montées). De sonder avec la longueur de canne autorisée pour reconnaître sa place, mais pour amorcer il devra attendre le premier signal qui a lieu cinq minutes avant le deuxième, qui annoncera le début du concours. Le troisième signal indique qu’il reste cinq minutes de pêche et le quatrième annonce la fin du concours. A ce dernier signal, seuls les poissons pris et mis hors de l’eau seront comptabilisés.

 

      ARTICLE 20 :    La pêche de chaque concurrent est exclusivement personnelle et devra être obligatoirement conservée (bourriche Anglaise) et présentée à la pesée.

 

      ARTICLE 21 :    A la fin d’une manche de Championnat, le pêcheur, voir l’accompagnateur ne pourra pas poursuivre la pêche pour s’amuser ou essayer. Pour cela, ils devront attendre que le  poisson soit pesé et en avoir eu l’accord des organisateurs.

 

      ARTICLE 22 :    Les épreuves ont une durée de cinq HEURES.

         Pour la pêche en étang :

       Les amorces toutes confondues (y compris la terre et tous ingrédients) mouillées et non tassées sont limitées à 10 litres.

         Pour la pêche en canal :
       Les amorces toutes confondues (y compris la terre et tous ingrédients) mouillées et non tassées sont limitées à 15 litres.

       Pour la Pêche en rivière :

       Les amorces toutes confondues (y compris la terre et tous ingrédients) mouillées et non tassées sont limitées à 20 litres.


            Pour la Pêche en étang, en rivière et en canal :

                a) Amorcer ou rappeler avec du FOUILLIS ou des VERS DE VASE (y compris incorporé à la terre) est INTERDIT. Les esches animales mortes ou vivantes ne sont pas limitées. Les VERS DE VASE RESTENT AUTORISES comme ESCHE. Les esches animales transformées en farine ne sont pas considérées comme un apport animal.

             b)  Les graines entières sont autorisées dans l’amorce et comme esches (blé, maïs, chènevis, graines de  spergule, etc…

             c) Le tamisage des amorces est interdit après les contrôles des quantités effectuées par les organisateurs ou les commissaires.

             d) Le tamisage avec la bourriche ou l’épuisette est  INTERDIT.e) L’utilisation de vers de panse est formellement INTERDITE.

 

      ARTICLE 22A :    Modalité de contrôle des esches et amorces. Ce contrôle est obligatoire et doit débuter au moins une heure avant le début du concours. Il sera effectué par deux personnes au minimum du club recevant, et d’une autre personne d’un club différent.

 

      ARTICLE 23 :     Toutes les amorces autorisées par la loi peuvent être utilisées. Au premier signal, le concurrent aura la faculté d’amorcer à sa guise, c’est à dire LOURD, avec des boules d’une certaine importance. Pendant le concours, il ne devra employer que de

l'amorce légère. Si par suite du courant ou du fond, il se trouve dans l’obligation de lancer des boulettes de rappel, Il le fera le plus discrètement possible afin de ne pas gêner ses voisins. Dans tous les cas, ces boulettes de rappel ne pourront être « confectionnées que d’une seule main » sans prendre appui sur quoi que ce soit (jambe, seau, etc.) Ces boulettes de rappel, « seront lancées d’une seule main » ou à l’aide d’une fronde et ne devront pas être confectionnées avant le signal du départ. La Fédération sera très vigilante sur le respect des articles 23 et 37 concernant l’amorçage de rappel.

 

      ARTICLE 24 :    Tous les poissons comptent, sauf l’écrevisse, (voir ART : 07 pour les réglementations spécifiques).

 

      ARTICLE 25 :    A la fin du concours, le poisson sera pesé vivant et remis à l’eau.

           a)   Pendant l’épreuve, le poisson sera conservé obligatoirement dans une bourriche à mailles fines d’une longueur minimum de deux mètres.

           b)   A la fin de l’épreuve, la bourriche ne devra pas être sortie de l’eau tant que le responsable de la pesée n’invitera pas le pêcheur à présenter ses poissons. En aucun cas, les poissons seront sortis de la bourriche et mis dans un seau. Ceux-ci ne devront pas avoir été mutilés.

 

      ARTICLE 26 :    Il est recommandé au concurrent ou à son délégué, de contrôler sa pesée. Tout  concurrent n’assistant pas à sa pesée, n’aura pas droit à réclamation. Après pesage et signature de la fiche par le concurrent, aucun autre poisson éventuellement oublié, ne sera comptabilisé et pesé.

 

      ARTICLE 27 :    Après le pesage le concernant, le concurrent devra communiquer le résultat à son  délégué, qui pourra éviter une erreur pendant l’élaboration du palmarès.

 

      ARTICLE 28 :    Le championnat sera disputé par des équipes représentatives de cinq pêcheurs par société. Pour les cas particuliers voir ART : 32 page 7.     

 

      ARTICLE 29 :    LE CLASSEMENT DU SECTEUR  aura lieu aux points :

       1 point par gramme

 

   En cas d’égalité en POINTS : le plus grand numéro de tirage précède le numéro inférieur.

Le pêcheur qui aura engrangé le plus de points sera classé premier et ainsi de suite…

                              - Le premier pêcheur marque                0 POINT

                              - Le deuxième pêcheur marque              2 POINTS

                              - Le troisième pêcheur marque              3 POINTS

                              - Le quatrième pêcheur marque             4 POINTS

                              - Et ainsi de suite … 

                              - Les CAPOTS marquent (5+1) = 6 points. Si 5 équipes sont engagées dans la division. 7 points si 6 équipes sont engagées etc.

 

      ARTICLE 30 :    Toutes les équipes incomplètes seront pénalisées de :- Nombre d’équipes dans la division + 2 points par pêcheur manquant- Soit : Si 5 équipes et 1 absent   5 + 2 = 7 points.

 

      ARTICLE 31 :    En cas d’accident ou de blessures d’un participant le jour de l’épreuve :

          Si cet accident ou blessures intervient après tirage au sort des places.

             -Avant le début de l’épreuve :

                  a) Un remplaçant peut être désigné, mais le participant blessé ne pourra en aucun cas reprendre la compétition.

                  b) Si un remplaçant ne peut être désigné, alors soit le participant :Ne reprend pas la compétition celui-ci sera considéré comme CAPOT et classé comme indiqué à l’Art 29 Reprend la compétition, une pesée sera effectuée et le classement s’établira comme indiqué à l’Art 29

             -Pendant l’épreuve avec impossibilité ou non de reprendre la compétition

                  c) Une pesée sera effectuée et le classement effectué suivant l’Article 29
          Si cet accident ou blessures intervient avant le tirage au sort des places mais sur le lieu de pêche

               Un remplaçant peut être désigné, ce remplaçant devra être présent pour le tirage au sort des places.Si cela n’est pas le cas, le participant blessé sera considéré comme CAPOT et le classement s’établira comme indiqué à l’Art 29

 

      ARTICLE 32 :    LE CLASSEMENT DU CONCOURS s’effectuera par l’addition des POINTS des quatre premiers pêcheurs classés de chaque équipe. Le poids réalisé par le cinquième pêcheur (non-classé) et son éventuelle place de capot ne seront pas comptabilisés dans ce classement. Sauf sur les lieux ou les places sont limitées par la superficie de l’étang ou sont organisés les concours. Dans ce cas les équipes seront constituées de quatre pêcheurs par société et le classement s’effectuera par l’addition des points des trois premiers classés de chaque équipe.

         L’équipe qui aura engrangée le moins de points sera classée première et ainsi de suite…

 

          En cas d’égalité en POINTS : les équipes seront départagées par les critères suivants :

                         - Le nombre de premières places de la journée

                               - Le nombre de capots de la journée

                               - Le poids total de la journée

 

                               - La première équipe marque               1 POINT

                               - La deuxième équipe marque               2 POINTS

                               - La troisième équipe marque               3 POINTS

                               - La quatrième équipe marque              4 POINTS

                               - Et ainsi de suite … 

 

        ARTICLE 33 :    L'équipe absente en totalité le jour de la compétition se verra attribuer une pénalité de 2 points supplémentaires. 

                                Ex : 8 points pour un championnat à 6 équipes

                      

          Ces points de pénalité seront ajoutés au total des points établis sur le classement du concours.   


      ARTICLE 34 :    LE CLASSEMENT FINAL de la Fédération des Clubs de Pêche  Amateurs  se fera par l’addition de chaque point obtenu par les équipes, et ceci dans chaque concours.

          L’équipe qui aura engrangée le moins de points sera classée première et ainsi de suite…

 

          Le trophée sera remis définitivement à l’équipe qui remportera le championnat au moins deux saisons consécutives ou trois saisons non consécutives.

 

          En cas d’égalité en POINTS : les équipes seront départagées par les critères suivants:

                          - Le nombre de places de premier sur la saison

                                - Le nombre de capots sur la saison

                                - Le poids total     

 

       ARTICLE 35 :    Le tirage au sort s’effectuera en deux temps, par l’emploi de lettres et de chiffres. Les lettres représenteront les secteurs et les chiffres les emplacements.Seuls  les capitaines (ou leurs remplaçants désignés), pourront participer au tirage au sort.


      Horaires championnat :

 

          Pour l’épreuve, il faut dans la majorité des cas et sauf cas exceptionnel, respecter la plage horaire.     

                           08H00 : Rendez-vous validation du parcours 

                                  08h30 : Tirage au sort – distributions des fiches 

                                  09h55 : Amorçage   

                                  10h00 : Début de la manche (Pêche) 

                                  14h00 : Fin du concours     

 

      ARTICLE 36 :   La longueur de canne à emboîtement est limitée à 11.50 mètres maximum pour toutes les rencontres. La pêche avec canne à moulinet est INTERDITE, ainsi que la Franglaise. Si la canne s’avérait trop longue, le concurrent devra obligatoirement mettre une bague de définition (fixe et non coulissante) de longueur et tenir celle-ci dans la limite réglementaire.     

 

      ARTICLE 37 :    Tout concurrent se livrant à des actes pouvant gêner ses voisins comme :

 

          a) Pêcher ou tenir sa canne en travers de la place de ceux-ci

          b) Amorcer intempestivement surtout si les boules sont confectionnées à deux mains, ce qui est strictement INTERDIT après les cinq minutes réservées à l’amorçage lourd, voir ART : 23. Poser sa canne sur des supports pour effectuer un amorçage de rappel avec des boules confectionnées impérativement d’une seule main est toléré.

          c) Laisser tomber sa canne, voire la poser sur l’eau, que ce soit en action de pêche ou pour amorcer, sera passible de pénalités. Toutefois pour amorcer ou en action de pêche, le compétiteur aura la possibilité, si besoin est, d’immerger l’extrémité de sa canne (scion et porte scion).

          d) Il suffira au pêcheur victime de ces agissements, de les faire constater par le commissaire qui devra mettre bon ordre à ces abus. Si son autorité n’est pas suffisante, il devra faire appel à un organisateur (COMITE D’ARBITRAGE) qui, s’il y a lieu, donnera suite à l’incident.

     

      ARTICLE 37A :   Dans les plans d’eau pour lesquels les pêcheurs ne peuvent bénéficier d’un espace suffisant entre chaque participants, le pêcheur qui ferre un gros poisson, doit faire le nécessaire pour éviter que celui-ci ne puisse évoluer (pour le maitriser) dans la zone de pêche de ses voisins immédiats.                           

          En cas de gêne, celle-ci est laissée au libre choix des voisins immédiats qui alerteront un commissaire pour rendre compte de leur décision.           

 

      ARTICLE 38 :    Des litiges imprévus peuvent toujours survenir, ils seront tranchés par les organisateurs, ils devront juger chaque cas avec souplesse et psychologie, en tenant compte, (au travers des incidents qui leur seront soumis), des jalousies et animosités pouvant exister dans ce genre d’épreuves et les ramener à leur juste valeur. Dans un but d’équité, toute infraction devra être constatée sans ambiguïté.     

 

      ARTICLE 39 :    Toute réclamation devra être formulée avant la proclamation des résultats, pour pouvoir être examinée et résolue sur place par les organisateurs ou par le COMITE D’ARBITRAGE pour les suites à donner.

 

F I N

 

réglement.pdf
Document Adobe Acrobat 812.4 KB

RÈGLEMENT CARPODROME


   Pêche à la canne longueur maximum 11,50 mètres. Franglaise interdite.

 

   Longueur de ligne maximum : kit 2 éléments


   Amorçage et rappel UNIQUEMENT avec pellets, graines, pâte et esches (vivantes ou mortes). FARINES INTERDITES.


   Amorçage et pêche avec toutes esches flottantes INTERDITS.


   Hameçons sans ardillon OBLIGATOIRES,  taille 8 maximum. Tresse interdite.


   Les poissons comptabilisés (1 point par gramme) sont: carpes, carassins, amours, esturgeons. Si d'autres poissons sont pris ils devront être relâchés de suite.

 

  Les esturgeons et les carpes (d’un poids supérieur à 5 kilos) seront mis en sac de conservation jusqu'à la fin du concours. Aucun poisson ne devra être posé à même le sol, prévoir un tapis de réception.

 

    Le temps imparti à la mise hors de l'eau d'un poisson ferré avant le signal de fin de pêche n'est pas limité.


   Prévoir une ou plusieurs bourriches anglaise « carpe ». Bourriche : 25kg, toléré 30kg.

Si plus de 30 kg = 25 kg comptabilisé.

 

   Prévoir un ou deux sacs de conservation par équipe

 

RÈGLEMENT HAMEÇON D'OR 2017

 

Pêche par équipe de trois pêcheurs, trois pêches différentes, à savoir :

 

            Pêche au coup en étang : étang Fontenoy (voir le règlement ci dessus) rendez-vous à l'étang  08h30

          

            Pêche au coup en rivière : rivière Aisne Jaulzy

 

            Pêche au feeder : rivière Aisne Jaulzy

 

08h30 : rendez-vous pour les pêcheurs en rivière sur le parking du routier à la sortie de Jaulzy en direction de Soissons.

             Tirage au sort des groupes . Paiement des repas, 15 euros par pêcheur, 10 euros pour les accompagnants.

 

09h55, amorçage.

 

10h00 à 16h00, pêche (15h55, sonnerie des 5 minutes)

 

17h30, divulgation des résultats à Fontenoy, remise des récompenses.

 

18h00 : Repas

 

Pour la pêche au coup en rivière : application du règlement habituel, amorce, esches, longueur des cannes etc…

 

Pour le feeder : amorce et esches illimitées.

                       amorçage uniquement avec le feeder.

 

CLASSEMENTS :

Le nombre d’équipes étant de 10, la pêche se fera par secteurs de 5,(2 secteurs par type de pêche)

 

Le premier de chaque secteur marque 0 point, le deuxième 2 pts, le troisième 3 pts etc…

Le classement général des équipes se fera par l’addition des points obtenus par ses trois pêcheurs.  En cas d’égalité de points, avantage au poids total des 3 pêcheurs le plus élevé.